université louis pasteur
faculté de médecine de strasbourg
année 1980
no 180
thèse
présentée pour le
doctorat en médecine
diplôme d'état
par
kongoré
ouédraogo

le 15 décembre
1947 à
gourcy
[haute - VOIt:3)
anCien
Interne
du c h
de
mulhouse
diplômé
de
ChlrUr;JlE'
gèr.èraie
étude
clinique
et
épidérniologique
des
cancers
de
la vessie
dans
le
haut - rhin
présIdent dp. thése: mnnsieLJr
bollack. professeur

Doyen
",. DGi'J::r;R l,rarc
D~ycns honoraires
;·jjL CAI.I.G? Jaclpes
CkI,.Vr;:'t'I' .T cn'1
ISCH Fr~::c:i8
ASEeSSE:Ur du doyen
!'1. KP..EN~'rt NichC'1
Directeur ùe IIJER des
N. KI~I André
Scien~es Liom~dicales
Secr6tair~ Général de 11
N. KEHL Gilbert
Univer~it0 Louis Pasteur
PRO?ESSEUHS 'l'ITULABF.S
t'lM.
.l.'WN Clc.ude
Histologie
BP.33El' Ar.'~ré
Clinique (,'.cI"ëlatola.:;ir;1.le ei: Sy]hil i;~r2.'Jhiat1c
!Ji.'1'Zr.-';SCi1JJ.,:}::3. A.''ldré
Anato:uie Patl:olociqa8
BI;na Pnul
Clinin.ue de Pédi8.ë!"5.e 2t ?'.:éiriœl t:Jre;
h,LLAC;';: Clau<lce
UroloGie
.'! :~I:~ l Al fred
Ophtalmolo[,'ie
PRJr,\\'E':l Al';lôrt
Clini~ue Ophtal~alo~i0uc
i,~lC::: Peul
Clinique ChiI"'.ln;icnle d~s Snfants
Bl1 RG!~_;':~~ GUJ
Clinique et Fropnylaxie ,le la:'1Jo·.,rcul 082
C:~ ...~··i::1 ~:'f .2i e r:r'c
Chimie hi~lo~icue
C,êA':U,;1'Xf Jacones
Physiq1l8 -:;iolo:-:icue
C:-.:. ..~·iP1 i·le.xiI~e
Stomatolol.:ie
{;;·J ..·l.tTl·~,~'~'T-~\\
J..~drr3
M~decine légale pt M~0ecine sociale
C!.:Al.-:~~: Jeti:l
Ernbryolo:::i e et }jo!"ph ol),,;i e ~X?( ri~. 8'1 ':9.1 e
c::;;nJ.'.'x Claude
0to-:1h i!lo-I,arynr;ol Q'ie
DG:l.;·r~~l ;';2.:::·C
Clinique ;·'6:':icale E
.:; ;..: :D;..'i ILJ 1) e ri;
Clinio.l.le ~ynéc,:lo~oi('.~l C ot Obs ;~étr2.c.:-l c
Gl\\~TH!Ef..-IJ";'?_!~~t!'~ Pierre
An es thésiol o':i e
GRi?":It-.:l J8.~c.;.:.:es
Chirurc;iE; GéEérale
hOLL;';';.c!::5i, Loais
ChirurGie Générale
rsc:-: Fra:--...ç0is
RééQucation ~onctiGilnelle
J A.>;I[ Henri
Eép':lI'olo::ie
. JUI5' J t~an.
Péè.iatrie et ?uéric;:l tilre
t:.A.:·: .~:~~~] ?~'é~?hile
Cli~ir-ue ?~;ychi~~tri(::Jc:
K.:~.tL~ ?ie~re
ri el;' =t~ù _.):·lyzi ()1:) :~ie
KE·!F!"
Iv 21
C~~t o~ G,~i e c: -~I:'a ':_r.: a t..) l ,);-~i 2
KE.:Y René
Patho l :J '~. i e et'·: l :..~1 i :" ~., c ~-~ 6~; 6i ,J l .' ~- ~,. l ~ ...: h i !"J :" ~ le.: 2 c
IC l ~t;:' Ar. c. Yé
VirJ}'::'l .-:.°i.0
f
h0~I·~J':l.~ Jer...:l 1·~cCrc€r3
.a.i1atoLli.e ::C:::"~~lç.J.cJ
-------
.--~_ .. _.
- ~ - _... .

':il.EJ.lER ~lichel
Pa~asitolocie et Patholocie Tropic~le
LAVILLAUREIX Jean
Hyr,iène
LE GAL Yvon
Anatomie Patholor,irue
LEVY Jean Narc
Pédiatrie, Gér;éti0 ;e HédiCé.le
'
HNiTZ Jean J,jarie
Réaniml:.tion i'Iéùice.le
HARC'JUX François
HéJecine du 'i'ra-,-ail
;,iAaBSCA:n:: Jean
Histologie
lolAii.X CharI es
Physioloe;ie
11me j·IAY~R Si['lone
HématoloGie
HETZ Bernard.
Physiologie Appliquée
H H/CK Raymond
BactérioloGie, Virolof:ie,
Im:aunoloGie Géné~ale
HULLER Pierre
Clininue Gynécolo~ioue et Obstétricale
PHHIPPE Emile
Anatomie Pathologique
RE:IATJD TIobcrt
GynécoloGie et Ohstétrique
Rû:n~~'~l{ :?rancis
Clinique :reurologique
R.U CP J enn Vic tOI'
Biologie Médicale
SC.'1VD1G'i' Eu~;ène
Clininue Chirurgicale Orthonétlinue et
Traumatolo[;'iqlle ct 1 Aclul tes
::iCWriARTZ Jean
PharmacoloGie ct i-16decine Expéri:nen tale
SI,; ILLY Abel
Clinique Chir'urc:icale A
SEEPHilJI }'réà é ri c
PatholOGie Générale et Exoérimentale
S':i'üll.CK Da.:ü cl
Clinic!ue l'lédicnle A
VIl'C K;1)ui1 Guy
Chimie Eiologique
V utG l'L IH Ray:n ond
Th érapeu tique
WACKE;fHEHI Au,;uste
RadiolOGie
~{ARl'ER Pierre
Radiolo[;'ie
'iIHLL Jean Pierre
Gastro-entéroloGie et Hydrologie Thérapeutirue
\\;ITZ Jean Paul
Chirurgie T~oracique
DIR?CT1UR DE RECHETICHE
PEI'R\\;VIC Alexandre
Physiologie
PRùFESSEU ;1S SAllS CHAIRE
AD:,OF? Hichel
Chirur.'~ie Générale
ÂPltOSlù ;{or''oert
A-n.atomic et G~~anO[;én~8e
AS~E Lé,)p'Jlà
Fl:ui!lil toI ::Jeie
BLOCH Pierro
Radiolocie
\\

BLOCH E.o:~er
Phannacolo/'ie
BOC;.EL R.ené
H6patuI0~ie, GBPtro-ect6rolo~ie
EIJ'l'I\\GER René
Psychiatrie Infantile
FAr:!lE Hichcl
Histolo['ic
FPJCkSR Louis
CliniC'ue Hédicale Il
HABE!ŒY Pe.~cal
Physiolo!sie
BEf'tiLi Jaccues
Né::rec'inc et Chiro.u:-::ie F,xpérirncn tale Co;:)parée
ISIlAEL Lucien
Psychiatrie d'Adultes
KEJ,L1:l. Eerna.rd
GynécolOGie et 08stétrioue
,: r;i'IP~ Franp is
Radiolocie-Pavillon Chirtlrgical B
J,NiG Gabriel
Orthopédie et 'l'raumatolocie-HÎpi tal Orthopé<5.iquc
Stéphanie
J1EHL Jacque::;
Médecine du 1ravail
HEThLL'i Gérard
Physi~ue ~ioloGique
REYS Philippe
Chirur~ie Générale-tl0pital L. Pasteur à Colmar
RùEG?T, Ellile
Pneumoloc i e-Phtisiolo 0 ie
RUHPLSR Yves
Emh ryol Oi:i e
SAC?ŒZ André
Cardiolor;ie
SCHAFF Georges
Physiolo.';ie
SIi·:CE:l Léonarci
Psychiatrie d'A~ultes
\\JILLBD Daniel
Pédiatrie, Généti~ue Médicalo
MAITRES DE C~:FER}~CES
AGREGES
5A'JIN SE;r~:c
Orthop6C:ie et 'l'rauue.tol:Jcie
nAREIS:J Pie::ore
r'iécecine I" terne
v'.)[':1J Fr: Pierre
Radiolot;ic
ErrLClü;:;;i.'..Cii:<~ Clauùe
Cardiol':J,:ie
io!l.JG Ai'W Jean Il Ct ri e
Hédecine In terne
iJUC'-'EI1 !;'ern<?JIO
rteurochirur~ie
CI)LI,j,:".1) ;'[2.U ri ce
Heurolo::-ie
DELLE~~ACE Pierre
GynécolJ~ie et OrstétriJue
EIS!:;·;.';A.':I Berrlard
Chirur~ie Cardi0-Va~cule.ire
}'LJ..:·:t;':r Je.crues
Ophtalr.l':Jlo,"'':'e
G~I~~L:(l' Jean
Péd ia tri e,
\\;rn S tien; c ['léd ical e
Gr~:irtA-~;) -Jpan ?iCT]'e
O:Jhtalmol0!T ic
G::t':''::.S:~L'S r:dc.1arà
De rm2. to-'i é'l érol')f"i e
Hi;lS Je?~'1 Lù1.lis
Pl' a !'rlac c'. o.'~ie
UiLiCR. n2.1·C
!·jédE'ci'le In te!71e
J ArCt: De.:: i cl
Chirur"ie Génére.le
J J"::'} ra Al '.:: e !'t
Rée..lii.latio:-\\ !·ipdi~?~e
J~::S":L .-lic::;,:!.
Rééduoation Fonct~onnelle
r:~::i ~{ ?ic~rt:
Orth;?~die et rr~1~2tol~"ie
•. EILI'n, :tG. 'er
Car.cérol.:.'r;ic
:~l-:,·î}'r' Jul ~ s
Chinie .,iolc1!::io
t". l :::ii
J1::\\li ..... ;G '11~n~1
Parlisi -:cl;:;-ie
.-.L0.'.'2 GilncJ.'t
~~ ~o-I~~"'.ino-Ln':--:11[olüf~ie
:.:I:-TZ",A ::~ Fr:~Lci:}
1·jédecilli? Ir: tCIT.f)

KURTZ Daniel
Neurolocie
LANG Jean Bade
l·laladies du sung
HAI'rROT Dani el
Il curochiru rG"ie
HANDEL Jean Louis
Chimie ~~oloGique
iHl1K Jean
Chimie DioloGique
NESSEP. .Jean
Péè.iatric, G6nétique I-iédicale
l'iEYE? Christian
Chirurgie Généralo
NOIH;;IL Henri
Dl'.<!'ttriolocie
MOHAt'D Georees
Chirurgie Thoracique
ODEilLnG 'Francis
Hé~atoloc"ie, Haladies du sane
OTTEHI Jean Claude
Anesthésiologie
.
Nelle PAULI Gabrielle
Pneumolo;jie Phtisiologie
REVILLE Philippe
Endocrinologie, M6tabolisme et Nutrition
nITTER 'J e 80:1
G;mécolor:ie e't Obstétrio.ue
RO':!;) Nichcl
llintolo~ie
SAUVA,:;r; Paul
Chi~lr~ie infantile
SA'/A Gilbert
Chirurcie zén6re.le
SCiUEiéE;{ Jeun Paul
PhysioloGie
5CHLA ~:D":!1 Guy
Gynécologie et Ohs~étri~ue
SICK Henri
.~ntomie et Organo~énè8e
51'OLL Claude
P~diatrie, Généticue M?~icale
TEHPE J e&'l Da'1iel
Réanimation Néciicale
'rO;;GIO Jean
Radiolocie
',.'AJ,'rF.~ Jean Pierre
Radiolo~ie
·;.'AH.TE~ J can Barie
NeurolOGie
PROFESSEuns r:ü'!üRA!RES
Br:nOIT Jaceues
ROHloi J;:R Al h e rt
Cl..LLOT Jaceues
SCmiID Frédéric
?HSrER ~ile
SCm!~S:::A'TS Ernest
G:lEIIŒ1 GcoT,,::es
SE!10n ,Tose'oh
G:l.0S Ctarles
s'rAPL 3111 cs
JUliG .Mol phe
VED:r1r'E Jose":)'"!
KAYSER Charles
VIiI'l'El·IBE'(':Eël. PierTe
iiA.;DtL Pa'll
',l'ARTER Jl;lien
iŒTZ;;Ec: ile::ri
t'PTC·'·LF.R Gcorr,cn
ii GRD.,;A:: :': J can
PR0FESS~TR ASSOCIE
Biocf.imie
•• •.1 •••

CO::fSE;IlV IL'fEU 11 Cll.Ai\\G E DE LA S~CTIW j·1ED::;C DJE •
DE LA ~JE~LICT}{E(~U E HATlü'U,.LE 1.!tI!VBR3ITAIRE
lielle SCHW;·:;~0.GE!l Simone
'"
28 Avril 19P O
La facul té a arrêté que les opinions é:nises da.'1s les dissertatif)ns qui
lui sont présentées doivent ~tre consid~rées camme propres ~ leurs
auteurs et qu'elle entend ~i les approuver, ni les improuv8r.

S E R r.l E !'I T
D' II 1 P poe il A T E
En pJté-!J ence dM mlÛOu'h de cene é.cole, de mM ChCM
COYlCÜhup1'.M, je p,'tomw U je juJte au nom de 1'.' EtAe -!J[[-
pJtêllle d' UAe 6-i.dèle aux lov., de .f. 1 ho YlYleu.-'!. U de 1'.a.. ptto büé
da.M l'exe'tuce de 1'.a. médeune. Je dOYlYleJtcU. mM ~Oil1.-~
gJt.lL:t.LL.U6 a .f. /-i..ncüg ent et n' etig eJtcU. j ama.-W lLIl -!JCLtw.e au-
dM-!J(l,~ de moYl -tJtavcU.e..
Adnl-iA al' intéJt-i.euJt dM mcU.MM, mM ywx. ne veMont
pM ce qui ,~' Y pM.6 e.
Ma ûngue :UL-{AQ .f.M J.>ec.AW qui me .~eJtOI1-t COYlMéA e.t
moYl Ua.-t ne J eJtv-i.Jta pa..~ a co.'tJtcmpJte .f.M mo e.:.L'l-~ ni a 6avc-
Jr..U, eJt 1'.M CJti.P.l M .
RMpedueux et .'teconna.-i.JJant el1veJv~ me.6 ma.U'tM je
Jte.l1dJta.i. à .f.e~ eI16ant-~ l'iM.tJtuc..ttorl Que j 1 cU. Jte.çue de
.f.euJtJ pèJLM.
Que lM hommM m' accoJtdent .f.eu.-'!. e,~:ti.JJle -!Ji je ,!,u-i.J
JtMté 6idèJ:.e à mM rJtomM.6 M. Que je .60Ù couveJvt d' op-
pJtobJte u mépt....u.. é. de mM COYl6Jthc.~ Û
j 1 Y mMQue.

....
1
A mon p~re, ~n m~re,
et mes frères Poko et F~lix,
P:JUr leur affection qu'ils m'ont tOlljol\\r.'l t~moiG11éc,
et pour leur pré:::iense nide morale dont j'ni ell besoin pendant
u:es études.
A tous mes a":'Jis vol taiques
l'lrunoudou, Darthélé;!I:.r, 2:::-uno, Jean IJe..pti~d;e.

A notre Frésiùent ,je Ij1sse, le Professear :3011ack.
Aux m88bres du JurJ : le Professeur Bollack, le l':-ofesseur fhilippe,
le Professeu~ Sibilly, le P~ofesscur Lavil12urex,
le Docteu:, Juraschel~.
Au Docteur Juraschek,
Pour m'avoir confié ce traveil et pour m'avoir Vlidé n.a'1s S'èn
élaboration.
Au Docteur De Haynin,
Pour la formation chinlr,,:icale qu'J j 'ai ~eçuo de lui.
Qu'il trouve ici le t~rnoi~a~e de ma profonde reco'1nai~~a'1ce.
Aux D,cteu:::" Le.edlin, l·'lormle-e, Vince!1t-Itten,
PC:lr m'e.voir accueilli da'1s leurs l.:~boratoires, De Jenci:tlJ.'1t
ai:lsi l'212.'~oration de cpttf) i;1128e.

pna;IERE PA1î.TIE : ';';UELQUES RAPFELS
PREH rr.rf"CHAPI1'RE
El-IJ !l.YCJLCG IZ
pa,E;e
l
DEUXIEHE C::APIT~E
HISTOLOGIE
p.
3
TnOISIEllE CHAPI1'RE : A'!A'ror.!O-PATHOLQGIE
I. Les tumeurs épithéliales
5
1. Les tumeurs urothéliales bénic:nes
2. TuI:leurs urothélia1es superficielles non infil tra.'1 tes
à potentiEll ambiGU
p.
G
3. Les carcinomes vésicaux
p.
7
a. Caractères morpholo~iques
b. Caractères histolor;iqucs
4. Caractères de mali~nité des tumeurs vésicales
malignes
a. Classification de 0roders
n.
9
b. Classification Je ~arshall
p.
10
c. Autres classificati)ns
TI.
Il
II. '!\\lQeurs vésicales primi tivE'? non C::~'i théliales
p.
13
1. Les ,', ,"Cornes
2. Les autres tUr'leurs malii';l1es non é!li théli~les
Q.UATRIEl-iE C:iAPITi1S :
SIG,;L3 CLniIl~UL:'; Er DIAG:;OSl'JC
A. Silj.les cli:1iques
u. 15
1. Sy~pt~~atologie
2. EX~en clinique
B. Exa.~ens co~plémcntairc3
1. EXR~ens rudiolo~i~ue9
p.
le

2. Endoscopie
p.
17
3. Examen anat0nopatholo~ioue
p.
17
4. Ey.e.:n~,ns biolocr,iqucs
C. Formes clinioues
p.
1. Selon la localisation"
.
~,'
2. Formes histolor,iques
CI;I~UImE CHAP!'rRE : ETIOLO~IES
A. ~i-:EURS PH'JFES3!lI,::;f.LLE3 DE LA VESSIE
p.
19
1. Introduction
II. Rappels ~isto~ique et ép:èpmioloGique
III .Deux ':]uestions se pose.l!t d~]s lors:
p.
27
L. Temps de latence
2. Dépista~;e
IV. Aspects clinique et anatornora tholof';ioue des
tumeurs professionnelles
1. Cliniq'le
p.
2. P~'1atomopatholoc;ie
V. Données e~périmcntalesl biolo~ioues et patholo~i(1ues
1. Pouvoir ca1cérishne
p.
29
2. Hode d'entrée de3 cancéroG8nes dans l'or~ani~~e
p.
3. Pourq11oi les aninoVlmeurs S8 foment-clles
électivement ~u niveau de l'û.rbre urinaire?
4. 'i'ransforms.tions ffiitabclir.':.\\es
VI. Eturle de quel rJues ca"cé~'iE:2nes s'lspects
p.
3?
VII. Etude des professions exposées
B. ROLE DU l'A:'AC DA1:S L 'APP?nI'1'Ij~! DU Ck:Cr:R !:'E LA Tl?SSIE
p.
36
1- EnauÎ,'te de Lilie~feld, Lcyi~ et l·!oo:::'e
2. Encllête de Den~ ix et Sch "fart z
p.
37
3. En~UfJ te de Clemes:::en, LOC~(inod et Niel sen
4. Enc;.L\\ê~e Ge Ja:J8S
5. ::TIçlête de l 'rSEill-i
C. ~ILEA~Z!OS~ E~ CK'CER D~ L~ VESSIE
I. Ra-;J:1elG slIr la 'bilharziose
'O.
39
II. Can~er de la vessie: uue ca~plication ùc ln
":Jilh;;.rzio:oe u:cir,.:=.ire
p.

S IXIEilE CIlAPI1' l lE : T'ètAITu·\\EN'r
A. LES DU?Ej1E;:TS UPES DE l'RAITEllE::TS
p.
41
1. Le:: trni ternen ts di t3 "endoscopiq'lûs"
II. Les traitements chirureicnux?
p.
42
III. Les traitements par ra~ioth6rapie
p.
43
~.
IV. La chimiothérapie
~
p.
44
V. Association de plusieurs méthodes
B. LES I!1DICA'rIO::S Dr;S DH'FERErTTES !'1ETHODES I:E nAITEi·\\E:·TT
~ Indications des trai tenen ts endoscopiques
p.
45
II. Indications du traitement chirurgical
III. Indications du traitement par radiothérapie
p.
45
IV. Indications de la chimiothérapie
DE.1JXIEHE PARTIE
TRA'.' AIL PERSOlWEL
CHAPITRE UN
rrTRODU CTI cm
BUTS DU TIlAVAIL
p.
47
CHAPITRE DEUX: iIF.TIIODOLCGIE

11
1. L'épidémiolocie descriptive
p.
4'"
'Ii
2. Sources de ~8nsei~nemcn~s pe~Jp.ttant l'étude de
"
"
""
l'épidérJiolo:;ie descriptive du canCer
p.
A9
li
.1
3. L' épidsŒ iol J,Sie analytique
p.
52
4. L'épidé~ alogie expérimentale
Conclusion
p.
53
CHAPITRE 'l'R.OIS : T'lAVAIL PEIlSOllITEL
110RBDITE r:m.sLLZ HOYE;1lŒ
1. Intr::;duction
p.
54
II. Résul ta ts
1. :~'.lrbidité [;loyenne annuelle
p.
55
2. Co:nparaison3
a. Ce~pDr~ison de la morbidité peur ca~cer de la
ve~sie dans le lIaut-Ilhin à celle Obs9Tvée (:a.îS
tùu te la }'r2.J1ce
p.
56
b. C,mparaison QC la ::l~Jr~idité pOllr canCer Je la
p.
56

,,~
• ".'- ~~.,_,.",.'4"",
,.~
'..
. ..•~~
#
" . ' . " "~"'_' • _ _ •..••
c. S,Jopé<rai3Sn de la I:lürbidité u-'1nnelle Dc'ur C2.:1C81' de
la vessie 0:::1S le Han t-J.l-in è. la l7!or'~ièit~ 2."_nuelle
!J0ur ce oême car.l.cer d';"'''"'.1.8 d'a1.lJ..:.rcs T'ays J.ue 12. France
p.
58
d. Comparaison de la morùidité an'welle ponr Cé'flcer de
la vessie dans le Haut-lihin à la G1'Jr~iàité c;lG"ale
pour tons 1e3 CD...'1cers dans le Ec.u:-~'~in
p.
61
3. Répartition GElon le sexe
p.
61
4. Répa1'tit~on Ces cuncers de la vessie en f0'1cti8n
de l'âGe
p.
62
5. Uépartitiün séoGranhique
p.
67
a;
Arrondisse~ent de N~lhuu8e
b. Arrondi9~c~ent de Colm2r
p.
r''l
e. A~rcndi. sement de Guehwiller
p.
t9
d. Arrondissemen t de T:~[è.'1n
e. Arrondis,.enent d'Alt:,irch
p.
70
f. Arl"Jndisser,]Cnt de Ribeauvillé
p.
71
CorrÉlation entre rép2.rtition !:éo:-rap:üque c'e8 cr::.nCers
de III VCSd8 dan.~ le Haut-Llhin et l.:l. situation ûC'Yoomi'11JQ
des d~fférents arronàissc::Jents.
p.
74
Répartition par cantons
p.
7G
III. Conclu sien
p.
'EI3LIC'GRAPHE

PREj.! IERE PA;CnE
1. r:ŒRYGLOGIS
II. HIS',',)LCiGIE
III. ;'::l\\l'C;.I(1-FATHOLOGIS
V. ET Il)L ()': l SS
VI.
T?u\\IT-:J':ENT
,
î
\\,
1 •
r-
i

PRLHE~ C;U.PITIlE

Dans cette étude (i.e~J cancerr; de la vessie,
il sé'rai t "on de ranpel el'
les ori:o-ines e';\\GrywIlnaires de la ves:Jie.
Au cours de l'eobryoc;énèse, un dps ,'eaillet:: cm:!r:/onrLilires aPPt'l~
entoblaste 'la c1onnel' naissance uu clo(l("uc.
De cc cloE.0'1e ~'e fol'nere. le
sinus uroc::·énital. Ce dernier donnera naissance,
:"'.:.>n
seuler.:e'l: aux or!,"Cl.'1C~
eenitallx mâle8 et femelles,
mais aussi au 'Jan :cppaTeil ul'ir.ai:è·p
(ves;,ic
et urètre)
qui nous int6resse ici.
Le sinus uroc~6nital comprend deux zones: la zone '"rirlaire (sll~.oricurc)
et la zone ::énitule (inférieure). Lalimite 8nL'e ces deux 7.oncs c:'t (;0'1-
née par l'allouchenent des canuux de ;lo1f Clans la peroi fcr;téI'iel'rc du
sinus urwr>;éni t2.1. Les diverticules r!es C2J1âUY. (;e T'ToU' ':::mt èorner les
uretères,
ct vont se jeter da!1s le sinus au des;,us dé' l'Cl:.'o:'c".enrn: ~:cs
canaux de \\\\',~lf.
Le tri,:one 'vésical
(trian(':le ctélbli:é rar l'aGo\\\\chemcnt (~c;:; C2. ::'l\\X ~,c
"
"lolf et les deux orifices urétéraux)
8:>t donc (1 'ori,,:ü'c T:hl~'j,"!lrle.
cmrCLUSlv~:
La zone urin~i:'e du sinus c..r,)céni tal d:>Ylilcra ILl 'res:.'ie (2,insi. ,lUe le
début de l'u&i:re proste.ticue.
L' ouraque cst dérivé du diverticule all2.!1i:oïc;ien.
~diant CleP?, l 'e:,;' ~':Y'
le cloaque ~'. l'orn;',ilic,
il :::'o:lit8re et c,msi:·~tue le li."i'..TIr't orr. il'CI)-
'vésical.
On voit do;l.c oue le i;ri~one v(.sical, 1'2 réscrv0ir vésical, l ' ')" ,c.~ue on·
des ùri~ines er,~ryonnaires ',.ier'. ~:iffén~!1i:es.
Ces ori(;ines }ll:lnve:'~ être ~crLérn2.ti~~f50s c12.1iS le ~2.~ l~·[-'..u f;l:L\\·2..

2
Schéoa n D l
5mbryolo:.;ie cie l;l 1CSSl"
ENTO"3LASTE ---4~
Début UTc,tre prostabque (che:-: l'ho::;",,,)
et urètre (che? la:'~~me)
HLSO~~LAST8 r'i'ERI-:i,;DI:\\.IR.E - - - - }
j;ESO;rEPllf/.OS -~---1-
DIVE:I.:'ICUL,S A1L/C'l'vElI2~ ---~

DEUxrr.;.lE CllAPI'rHE
;lISrr01~>:;Œ

HISTOLOGIE D8 LA VESSIS
-----
La 'icssie est fo.mée ue 3 tUi1iqu es
1. La tuniOllc externe, ou adventice
C'
est une tunique con~ùncl;ive, a!lpelée edvew':ice,
sc cLJr;:··O'1:::.2...l~ :ve,~
la gaine conjonctive périvésicale so~s-séreuse.
2. La t~mic.;ue :iluscèl1eus2,
app"lée detrusor,
comporte tr-lis coucl;es de ribres ;
une couche externe,
formC::c cie fibres 1 0<1 ,,;·i tu ci in al c ,;
une couche !TI:Jyenne,
1'0 r,::. ée d2 fibros circulair8s
U:le couche in terne,
fOI'!:1ée ct t' l'ibres lùn,.,·i tudinales
3. Lh tunicue mucueuse,
comportté elle aussi,
trois c)\\lches ;
la cuuche profonde ou sous~aU~UCU3e
le chori:lI'.,
c-lnjvncti.c'.
parëie superficii·;lle dc ;'2. [;.)':S-,,;Uqlli;U:·,.;
l'épiLhélium excréteur 0U urothélium.
lympha t:.Lcues.
b. Le c'.:,rion
:
Partie supé:;rficiclle ae la sous-mUi{ueèlSC,
Riche en cellules; histiocytcs,
~ibroblaste2. ly.ap~o~l~s~~~.
plasmocytes.
COlltie:1t <.iarLs lu zoéCi)n àu
trii;one àes Zla.Y1dcs do(}.: l':xis':E·;:ce
est dis cu té e •

4
l'a~.:ise superficielle conf~rc ~ l'éDith;llU~
transi ti~n!H:l se. personna~lté : cc2. ~1118S l~i',>cc':lcni; J.-;':lùée,~.
acidophiles,
J. un ou plusieurs n:)yau:c.
Les cellules superficielles deviennGnt plus hautcs ~uc larGes,
"eu !'aquette" .
~u_mic~o~cQP~ ~l~c!r~ni~8
La micro~copie électronique complétée par les technioues de
balayaGe a enrichi et t;'ansfüI1né ccttl! descrIption si::r)le.
-
elle déii1vntre la 1'o2o1i Lé c1f' la rnt::m-')J:2..ne b"s"l.~,
difficilsment visible 2.U microscope ootique et dO'lt l'::;]:)Jrt:i.'~c(
est essentielle dans la do2terminati JI! d83 stad,:'.; -;;urn');-ULAx.
-
elle I1Jntre que les cellules "Lasal"s pOS':;:Jd8{"'-:;
des proprié'"és de cellul"'3 ténératrices 2.Vf'C é<luiI)eli\\'_'n~; llucl'i,üre
me'Dbre..nail'e et riboso:nal
irnp:>rt8.l1t.
-
elle montre ls c2.ract~re imQfturc des cellules
in ten~édiaires au faibl" équip8men t mem'Jr1lJ1airr:.
ricJCls·J~r.iil "cc
mi tochJnc.rial.
-
elle affine la connaL:sancc de la c(·llule è,:;
surface
elle met e:1 évidence "5 LÜ tré',structures :
la mernbrane ::;pic~le posséd.~lt 'leu cll' m icrD"'"ill'J-
3ités,
un endul:: que corte cette Slirl'r,ce :'.tJic2.1e : cet
enduit prend sel:>n les régions un as~ect de fil~ ou JI~~as èn
gral'lulati.)!lS,
rappelant le Coat des microvilli ir,tes',i:,cico;.
:;Cë
end.lit a été assimilé en quelque sorte au glycocalix. C'est :~
son niveau 'lue pourrait se localiser l 'a:]tiZ~"le ca!·cinu-e::J"~!"J'-!".'-
naire.
des vacuoles uv:;ïdes qui seraiC!l" ;lUC :-éser';e
de matériel de CCli verLure.

'l'nOISIEl'IE Cli:,l'I:.'RE
,rI !.'r:Xlü-PA'['EOLcr: IF:
:

5
tumeurs :7laliénes c_ui nous intéressent ir;i),
connue ùC~)li.is 2G c..n~t dr;i:
~tre révisée cn function dos connaisswlces nouvelles ut ~c ncu~~llsa
méthodes de orél~vements.
CL.t.SSI?E;·.'"IC';
DSS 'PUi·:S·J[(S V~:;IC:\\Lt:S
(S'))
Celle que nOLIS allons vous proposer est tr~s récénte (celle p~:)r83é.
au dernier ConGrès d'UroloGie 2J. Horseille,
en Nâi 1979).
Les tumeurs vésicales C,)fupJrtent :
1. Les tumeurs éoithélialc:'J
fon~c:1t la quasi totalité des LU::le... rs vé~;ic<.·:
développé.,s sur l'é,Ji thélium de révête:cont \\·0~,ic2.1. JI: les e.P'le·l~c '1'~:':-'­
tumeurs urothéliales.
Parmi ces turncu:cs ul'othélialc8 on distir,::;ue
1. Les tU::l<'u 1'3 lll'ûthél il}_C:Q. 1,6ni".n28
Ces l.§sL;IlS l\\mt l 'obj-'t Je contr'Jvc:·ses. Cec·tains autcu.rs
pensent m~~e que toute tumeur urothé1iu1s
est YJtcntiel18::lu~t
I:Ialiene. PourLant il faut
reconnaître la possir:ilit,: l!e
ul'fJthéliales 'uèli~:;es, accJmpe.:,:"nées ou n:J!: de ]):)tc::ltie1
~
,~.
~.
li2
TL ClCl-
\\'8S.
Ces tu:neurs l,6ni~"Yle::; c ~mp:'rt8n t
8;
Les
tll~eurs ur0thôlia:{~'s lJilT)ill,...:iI'f~8 }~é"'li.(-!"'